18 mars 2010

Les Voeux de Monsieur Dockins 4ieme de couverture

Les Voeux de Monsieur Dockins (disponible sur le net)   La rencontre entre Stanislas Dockins et Gil Genius met en évidence l’inconsistance entre l’Homme et ses finalités.Le « pourquoi l’Homme ? »  et le « pourquoi la conscience ? » ont torturé l’esprit de nombreux philosophes mais si on vous donnait la possibilité, non pas d’avoir la réponse mais de changer ce qui vous répugne chez l’Homme, dans la Vie, ou dans votre vie, que feriez-vous ? Vous pencheriez-vous sur des problèmes universels, existentiels ou personnels ?Voilà... [Lire la suite]
Posté par CKamtchueng à 12:47 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

24 février 2010

Salon de littérature Bruxelles - 3 (Fev 2010)

Le dernier jour après  une nuit agitée, je partis le matin me faire interviewer dans un café bruxellois . Une autre journée pleine de rencontres, durant laquelle écrivains, dessinateurs, chanteurs, conteurs, et slameurs communiquèrent leurs passions avec enthousiasme dans une salle dévouée à l’écoute et à la communion. Je partis saluer mes hôtes en fin de journée. La minute se transforma en heure, après avoir rencontré un journaliste qui à travers la 4ème de couverture su me faire parler du second niveau de lecture de mon... [Lire la suite]
Posté par CKamtchueng à 15:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 février 2010

Salon de littérature Bruxelles - 2 (Fev 2010)

Apres quelques dédicaces, rencontres avec des auteurs et échanges avec mes lecteurs, ainsi que des politiciens et personnalités africaines médiatiques de Belgique. Nous nous retrouvâmes autour d’un débat célébrant les 50 ans de l’indépendance. Si certains ne prirent pas conscience de l’importance d’un tel débat, d’autres m’enchantèrent comme le panafricanisme et la Négritude qui sont des mouvements littéraires fondateurs. Il ne faut pas oublier les premières pensées noires avec Toussaint Louverture. En cette période funeste, il... [Lire la suite]
Posté par CKamtchueng à 15:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 février 2010

Salon de littérature Bruxelles - 1 (Fev 2010)

L’écriture... Première journée du salon, mon premier débat celui d’ouverture : La conférence-débat intitulée  « la littérature africaine et les jeunes d'Europe » J’étais à part, ma couleur de peau justifiait-elle ma présence ? « Mon livre parle d’amour : un sujet universel » qui traverse les frontières, les âges. J’adore écrire et me retrouvais à coté de confrères. Cependant au delà de l'aspect commun  de notre passion, nous avions une manière de l’exprimer et de la partager bien différente : « Nous ne sommes... [Lire la suite]
Posté par CKamtchueng à 14:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 février 2010

Salon de Littérature Bruxelles

L’écriture... Première journée du salon, mon premier débat celui d’ouverture : La conférence-débat intitulée  « la littérature africaine et les jeunes d'Europe » J’étais à part, ma couleur de peau justifiait-elle ma présence ? « Mon livre parle d’amour : un sujet universel » qui traverse les frontières, les âges. J’adore écrire et me retrouvais à coté de confrères. Cependant au delà de l'aspect commun  de notre passion, nous avions une manière de l’exprimer et de la partager bien différente : « Nous ne sommes pas... [Lire la suite]
Posté par CKamtchueng à 00:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
14 janvier 2010

Rendez vous à Bruxelles du 4 au 7 Fevrier

Je serais donc au 3ième salon des littératures africaines du 4 au 7 Fevrier Chaussée de Wavre 218-220 1050 Bruxelles . Je me souviens encore de mes années étudiantes et de ces bouts de papier que j'avais en permanence...armé d'un stylo, je ne cessais d'écrire encore et encore. Je me rappelle encore plus jeune de ce petit carnet dans lequel j’écrivais de temps à autres. « Les Errances Affectives »… ce titre avait été une évidence.... [Lire la suite]
Posté par CKamtchueng à 17:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

04 janvier 2010

Ecrivain ?

C’est en forgeant que l’on devient forgeron. C’est en écrivant que l’on devient écrivain. Je ne m’arrête plus. J’ai l’impression de muer. Les Errances Affectives : La fin d’un Don Juan, semble avoir été écrit il y a des centaines années. Je ne regrette rien, mais mon regard a changé tout comme mon style. J’avance et me transforme. Mon art évolue et avec lui mes projets… Dans Les Errances Affectives, j’ai laissé des passages écrits alors que je n’avais que 17 ans. J’en suis fier car je pense y conserver l’essence du livre. Une... [Lire la suite]
Posté par CKamtchueng à 16:43 - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 décembre 2009

Les Errances Affectives à Londres

Après Paris, Londres fut génial! J’avais voulu un rendez vous moins conventionnel! Assis sur un sofa du café1001, je discutai et répondis à toutes les questions. Pourquoi ici ? Brick Lane ce lieu de partage si cosmopolite et populaire, à la fois mode et décalé ? Pourquoi au café1001... Café aux multiples visages ? D'ou me vient cette passion pour l'écriture? En as-tu d'autres ?Quels sont tes projects? Je voulais faire part de ma passion à travers un entretien libre... ce fut le cas! Pour les absents, la vidéo arrive. Pour... [Lire la suite]
Posté par CKamtchueng à 18:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 novembre 2009

Rendez-vous at Brick Lane on Saturday the 5th December from 3pm to 6pm

J’ai enfin trouvé le lieu de tous mes rêves. Si Brick Lane est une place propice à la rencontre, je ne savais encore comment l’aborder. Devais-je me remplir de conformisme dans ce lieu si populaire ? Brick Lane fait parti des incontournables de Londres. Les hivers y sont chaleureux, pauvres et riches se rencontrent dans un cadre de paix autour d’un barbecue ou d’un verre de cidre. C’est dans l’un des cafés les plus populaires de la rue mythique que je vous donne rendez vous le 5 décembre. Il m’a suffit d’une fois pour y... [Lire la suite]
Posté par CKamtchueng à 23:18 - Commentaires [1] - Permalien [#]
02 novembre 2009

Inspiration

J’ai vu un « mage » aujourd’hui. Je rentrai chez moi avec un sac de nourriture à emporter lorsqu’il m’aborda. Il me promit un mois de Novembre des meilleurs. Il me déclara savoir que j’avais bon cœur. Il me dit connaître ma bonté pour autrui et le fait que personne ne m’aide en retour. Il continua à mander si j’étais intéressé par plus de précision. Je suis loin d’être naïf mais c’est juste la faim qui me poussa au refus. Il avait vraiment l’air convainquant. Surement « my casual Friday clothes » portés un jeudi,... [Lire la suite]
Posté par CKamtchueng à 02:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]