Bonjour,

 

Je tenais à vous parler suite à mes récentes discussions politiques avec des élèves de la Sorbonne.

Il est bon d’être un électeur actif.

J’ai fait depuis quelques semaines un micro trottoir pour m’intéresser au Français et leur processus de sélection car c’est ce dernier qui ne fonctionne pas.

Je ne peux pas en vouloir aux politiciens de métier d'accaparer l’espace politique parmi les 5 « favoris », 4 sont tous là depuis plus de 15 ans, notons que Hamon et Fillon n’ont jamais « travaillé », Mélenchon est là comme les deux premiers depuis 30 ans. C’est de la faute des gens compétents qui ont laissé ce vide.

De l’autre côté, la société civile ne peut pas se plaindre du manque de choix quand elle continue d’avoir un processus de sélection très maniable. Elle continue de se contenter de ce que l'on lui montre.

En effet, comment Monsieur Macron peut-il représenter un changement ?

Il a été la voix libérale aux oreilles de Mr Hollande. Il est maintenant le chef de fil d’un mouvement sans précèdent mais révélateur du manque de substance de la classe politique car réunit : Cohn Bendit , BLH, Hue, Villepin, Douste-Blazy, Attali, Delanoë et beaucoup d’autres…

Nous ne pouvons rester aveugles devant les faits…

Aurions-nous eu la même posture, si la Loi travail avait porté son nom ?

Pour ces acteurs, le programme est marketing avant d’être électoral…. Il est de notre devoir d’aller vers les candidats de l’invisible… ceux que l’on ne nous montre pas !

Nous nous sommes moqués des américains…Nous avons notre Bernie. Il est droit, honnête, il vous dit la vérité depuis 10 ans. Son parti est le plus visité sur le net. Il a fait le seul score au-dessus de 50% chez Jean-Jacques Bourdin.

 

C'est à vous de faire d'un candidat un grand candidat!

Route vers l'Elysée 2017 E10

 

 

Votez M. Asselineau